Défi n°2 : Vivre léger

Désencombrez-vous une fois par an. Faites de la place dans votre intérieur. Définissez des objectifs pour faire le tri puis rangez, donnez, jetez… Et admirez !

Faire le tri

Si vous faites partie de ceux dont l’intérieur est toujours parfait, si vos placards, cave, garage ne débordent jamais, ou si vous vivez dans un jardin zen, vous pouvez sans doute passer au paragraphe suivant. Sinon, si comme nous vous êtes sujet à l’encombrement chronique, ou si tout simplement vous souhaitez gagner en espace et en sérénité ce défi est fait pour vous !

Nous avions déjà abordé ce sujet dans notre premier défi de 2016. Un an plus tard, à la maison nous avons bien avancé dans le domaine. En quelques mots, ce défi nous a permis de comprendre que nous perdions beaucoup de temps à ranger ! Et de prendre conscience que si nous nous sentions souvent encombrés et si nous avions tout le temps besoin de mettre de l’ordre dans nos affaires, c’est sans doute que nous avions trop de choses…

Voici quelques principes clé pour faire le tri :

  • On commence par ranger/trier les habits, puis les livres, papiers, objets divers et on termine par les choses dotées de valeur sentimentale.
  • Pour trier, on regroupe tous les objets d’un même type au même endroit (On regroupe par exemple tous les habits : ceux de la penderie de l’entrée, ceux qui sont en haut de l’armoire…).
  • On n’éparpille pas les espaces de rangement.
  • Tous les objets que l’on garde doivent nous être utiles et nous procurer du bonheur.
  • Si on hésite à se séparer d’un objet, on peut le remercier pour tous les services rendus. Ainsi on peut le donner/jeter plus facilement.

Consommer différemment ?

Mais a-t-on vraiment envie de faire le tri tous les ans ? Est-il logique de remplir notre chez nous à l’excès pour ensuite devoir se débarrasser de tous ces biens qu’on aurait peut-être pu éviter d’acheter ? Ce n’est bon ni pour notre portefeuille ni pour notre planète…
Alors une fois que l’on a réussi à se désencombrer, c’est sans doute le moment de faire un point sur sa façon de consommer ! Et de réfléchir à ce que l’on achète, pourquoi et à quelle fréquence…

A chacun de mes achats, j’essaye de me poser les questions suivantes :

  • Est-ce que j’en ai vraiment besoin ?
  • Est-ce que je pourrais me le faire prêter ? Ou le louer ?
  • Est-ce que je pourrai le donner, le mutualiser ou le vendre quand je n’en aurai plus besoin ? (au lieu de le jeter)

Et en option (c’est un peu hors-sujet mais je ne résiste pas) :

  • Où ce produit a-t-il été fabriqué ?
  • A-t-il été fabriqué de manière responsable (environnement, conditions de travail)

Nous avons aussi constaté depuis le défi Zéro Déchet que nous avons tout simplement diminué notre consommation (ou plutôt consommé différemment). En regardant les marques, les emballages, les lieux de productions, les modes de recyclage, le compost, les petits producteurs près de chez nous, nous avons évité certains achats… Et quel plaisir de mieux choisir ses produits et de ne plus aller jeter les poubelles !

Une autre idée pour éviter l’encombrement ? C’est de faire savoir à notre famille et à nos amis que nous aimerions des cadeaux immatériels : place de spectacle, cours de cuisine, massage, stage de sport, repas au restaurant, nuit dans une cabane perchée, un stage wake-up avec Christine Lewicki

Bref, choisir son mode de consommation, c’est aussi se sentir libre !

Alléger son espace de vie numérique

Nous sommes tous d’accord pour dire que se sentir bien dans son espace de vie est essentiel. Et que pour cela un minimum d’ordre et d’organisation est nécessaire. Mais bizarrement, dans le monde numérique on y accorde moins d’importance (peut-être que nous manquons d’expérience).

Je ne sais pas pour vous, mais chez moi la boîte mail est souvent pleine à craquer. Parfois cela tourne même à la catastrophe, des milliers de messages en vrac dans une boîte de réception, lus, non-lus, répondus ou pas… Résultat : on oublie de répondre à des e-mails importants ou aux gens qu’on aime, on manque des infos essentielles et on perd un temps fou si on a besoin de retrouver une information (ou alors on ne cherche même pas, découragé par l’ampleur de la tâche).

Et il faut savoir qu’en plus de nous encombrer, le stockage de tous ces e-mails a un coût énergétique important !  Car nous sommes des milliards d’utilisateurs ayant tous des milliers de messages s’entassant au fil du temps…

Alors pour éviter de me laisser déborder et garder une boite mail légère j’ai mis en place quelques principes :

  1. Garder pour objectif d’avoir une boîte de réception vide.
  2. Ne laisser dans ma boîte de réception que les messages qui n’ont pas encore été traités. Une fois qu’un message a été traité, soit il est supprimé soit il est classé et archivé.
  3. Faire en sorte de recevoir le moins de messages inutiles possible
    Pour cela je me suis désabonnée de la plupart des newsletters que je recevais (a-t-on vraiment besoin de recevoir tous les jours des publicités, promos et autres news plus ou moins utiles ?)

En respectant ces principes, je suis sûre de ne manquer aucun message important et de n’oublier de répondre à personne. Et surtout pas à ma famille et aux gens qui comptent vraiment pour moi !

Et pour finir

Célébrez chaque effort que vous avez fait. Ce n’est pas si facile de faire le tri… Cela prend du temps et cela oblige parfois à se remettre en question. Profitez de vos nouveaux espaces et restez organisé.e pour ne pas les remplir de nouveau !

Pour aller plus loin

La magie du rangement La magie du rangement, de Marie Kondo
Dans ce livre vous apprendrez que chaque objet qui vous entoure doit vous procurer de la joie. Si ce n’est pas le cas, Marie Kondo vous guidera pas à pas dans votre avancement avec plein d’idées intéressantes.
Acheter en librairie | Acheter sur Amazon
L’art de la simplicité L’art de la simplicité, de Dominique Loreau
Dans cette méthode zen, vous pourrez essayer d’épurer votre intérieur, de vider vos armoires, d’arrêter les achats compulsifs, de prendre soin de votre corps et donc de votre esprit…
Acheter en librairie | Acheter sur Amazon
Se désencombrer de l'inutile Se désencombrer de l’inutile, de Rosette Poletti
Petit prix pour un livre qui se lit rapidement. Parfait si vous n’avez pas beaucoup de temps.
Acheter en librairie | Acheter sur Amazon
Zéro Déchet Zéro déchet, de Béa Johnson
LE livre de référence sur le Zéro déchet. Par l’inventrice du concept.
Acheter en librairie | Acheter sur Amazon

Photo by 55Hansel69 – CC BY-NC 2.0

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on TumblrEmail this to someone

4 pensées sur “Défi n°2 : Vivre léger”

  1. Un sacré défi !!!
    L’an dernier, je n’ai pas vraiment réussi…
    J’aime cette piqûre de rappel !!! 🙂
    Bon courage et inspiration à tous !

  2. Merci pour ce second défi tout aussi intéressant que le premier 😃
    Je suis  » Home organizer » et du coup j’aide mes clients à réorganiser leur intérieur pour simplifier leur vie. Et quelle bonheur à chaque fois devant les résultats obtenus. J’encourage vivement chacun à trier, jeter, donner et ranger. Cela fait un bien fou.
    Une fois qu’on a commencé on ne peut plus s’arrêter. 😀

  3. Il faut réellement le faire, c’est très bénéfique, on gagne de la place, on vit moins dans le passé en gardant toutes ces choses qui ne nous servent plus.
    Les donner c’est aussi faire plaisir à d’autres personnes et c’est une deuxième vie pour l’article.
    On peut aussi transformer les vêtements c’est sympa.
    Et…. franchement, pour les vêtements… attendre de perdre les kilos pour les remettre…?? ça ne marche pas… ah, j’en vois qui sourient ! je ne suis pas toute seule 🙂

  4. J’ai moi-même fait le tri après avoir lu le livre de Marie Kondo!
    Quel bien fait. Qu’elle sensation de respirer.
    (Et qu’est-ce que l’on peut entasser même dans seulement 38m²…)
    Le seul petit problème c’est que depuis je n’ai pas réussi à vendre tout ce dont je n’avais plus besoin et que tous ces objets continuent de m’encombrer d’une autre manière: dans un carton…
    Je crois qu’un petit tour à Emmaüus me fera le plus grand bien =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *