Olivia VS Sucre, un témoignage inspirant pour éliminer le mauvais sucre !

différent sucres

Ah le sucre, cet aliment réconfortant, doux, délectable mais tellement difficile à réduire ou à éliminer de notre alimentation ! Il est ancré dans notre cerveau depuis l’enfance comme une friandise incontournable symbolisé par le bonbon ! Comment lutter alors contre cet emblème de l’enfance ? Complexe, hein !? Surtout que le mauvais sucre, celui qui n’a aucun intérêt nutritif, n’est pas contenu uniquement dans les bonbecs, les pâtisseries et le chocolat… Nous les retrouvons également dans beaucoup d’aliments de nos placards de cuisine. Si nous nous mettions à déchiffrer la liste des ingrédients mentionnés sur les étiquettes, notre étonnement serait grand.

Beaucoup d’articles, de livres, de sites énoncent très clairement toutes les particularités, bonnes ou mauvaises, du sucre. Mais pour celles et ceux qui n’ont pas le temps de se documenter, j’ai trouvé intéressant d’interviewer Olivia qui témoigne de son expérience. Elle a décidé de changer complètement son rapport au sucre et de faire un cadeau à sa santé. Ce sevrage a été long et incommodant mais pas insurmontable.

S’inspirer d’Olivia aidera peut-être à prendre conscience qu’il est possible d’avoir une  consommation plus raisonnée du sucre. Notre hygiène de vie pourra s’en trouver métamorphosée et de manière durable.

Avez-vous plutôt décidé d’arrêter ou bien de réduire votre consommation de sucre ? Quel a été le déclic ?

J’ai décidé dans un premier temps de totalement arrêter le sucre car j’avais l’intime conviction qu’il était le principal responsable de mon surpoids. Le déclic fut lié à mon envie de désencombrer mon intérieur, à mon désir d’aller vers un mode de vie plus simple, plus sain à tous les niveaux. Repenser les choses matérielles m’a permis de me repenser d’un point de vue physique et m’a donc motivée à travailler là-dessus.

Femme dansant sous la pluie

Le sucre est-il devenu un véritable ennemi ou gardez-vous en tête qu’il est tout de même utile pour le fonctionnement du corps humain si consommé à bon escient ? Par exemple, avez-vous supprimé le sucre blanc raffiné ? L’avez-vous remplacé par d’autres sucres ?

Après une période de presque deux mois où j’avais éradiqué toute consommation de sucre, je fais désormais attention à ne pas en consommer lorsque cela n’est pas indispensable. Bien sûr, si un soir j’ai envie de mettre un peu de sucre dans un laitage je le ferai mais je ne le ferai que rarement. Pour palier à cela, en effet, je le remplace par d’autres sucres comme le sirop d’agave ou un peu de miel. En revanche, je ne consomme plus de produits industriels ou de préparations toutes faites sucrées.

Maîtrisez-vous parfaitement les IG (Indice glycémique) des aliments ? Car ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver.

Pas du tout et je n’ai pas envie de me référer à des chiffres lorsque je veux manger car je ne veux pas que cela devienne “un événement” ou une contrainte en quelque sorte. 

Je fais mes courses de sorte que les produits qui me conviennent soit à ma disposition lorsque je veux manger.

Avez-vous ressenti des symptômes de sevrage ?

Bien sûr !!! Ah la la !!! La première semaine a été horrible !!! J’avais des envies de sucre, de biscuits industriels, de morceaux de chocolat,  de boissons toutes prêtes comme le cappuccino… Bref, je désirais à nouveau toutes ces choses à grignoter pour me remonter le moral ou m’occuper… Après je ne dis pas que ça été plus facile mais cette première phase très complexe passée, les « fringales » ont été plus simples, à gérer. La perte des kilos m’a bien entendu motivée. 

Encore aujourd’hui, j’ai parfois de folles envies de sucre surtout lorsque ma famille en consomme mais le chemin parcouru fait que je trouve la volonté de résister. C’est bizarre mais ça fait comme une vague qui vient et repart, et aujourd’hui la vague repart plus vite qu’auparavant…

Femme qui rigole devant un bus scolaire

Est-ce juste un défi de quelques temps ou avez-vous changé vos habitudes alimentaires sur le long terme ? 

Je ne savais pas en commençant que cela donnerait de tels résultats. J’ai perdu 8 kgs, et  au vu du mieux-être obtenu, c’est évident que je tiendrai cette nouvelle ligne de vie.

On dit souvent que réduire sucre peut résoudre des problèmes et améliorer notre bien-être. Quels ont été pour vous les bienfaits d’un tel changement ?

En plus du sucre, j’ai aussi beaucoup diminué ma consommation de matière grasse et de farine blanche, donc en dehors de ma perte de poids, j’ai gagné en énergie, en optimisme, en estime de moi. Cela n’a pas de prix, d’autant plus que je ne pensais pas pouvoir atteindre cet objectif simplement en faisant attention à mon alimentation. C’est un cercle vertueux : plus on s’améliore et plus on a envie d’évoluer.

Votre manière de cuisiner a-t-elle changée ?

Bien entendu, comme ce qui se trouve dorénavant dans mon frigo et mon placard a changé, ma façon de cuisiner a aussi changé. Je cuisine, par exemple, avec de l’huile de coco lorsque je me sers de la poêle. Je fais mes yaourts maison, ce qui évite les 4 grammes de sucre que l’on retrouve quasiment dans tous les yaourts « nature » du commerce. J’ai diminué la consommation de viande rouge et augmenté celle du poisson. Nous consommons beaucoup plus de légumes et désormais les féculents sont en toute petite quantité dans notre assiette. Globalement, toutes les quantités ont diminué par contre les repas sont beaucoup plus variés. Et j’aime beaucoup mitonner un plat servi dans un bol tout comme les bowls asiatiques car je visualise davantage la complète quantité du repas à manger. Évidemment, je m’autorise parfois quelques extras (fromage, dessert) mais en quantité minime et de façon rare. Sinon ce ne sont plus des extras ! 

Merci beaucoup Olivia 🙂 !

Merci à vous de m’avoir sollicitée. Je suis ravie de pouvoir raconter mon expérience qui est totalement autodidacte car je n’étais pas du tout disponible pour lire des ouvrages ou visualiser des vidéos sur le sujet. Comme quoi en analysant un tout petit peu son alimentation et son mode de vie, on peut mettre des choses simples en place et, petit à petit, améliorer les choses. Mais il faut se dire que ce n’est pas “pour un moment” mais bien : « c’est comme ça désormais” !

Vitrine d'un artisan glacier qui propose des parfums sans sucre et vegan !
Glace gluten free, vegan et sans sucre… miam !

Si comme Olivia, vous désirez diminuer le sucre mais que cela vous semble trop compliqué dans un premier temps, tentez la détox pour une semaine. Cela vous permettra sans doute de vous rendre compte de vos mauvais automatismes et de trouver une ligne directrice pour tous vos repas sans oublier de vous faire plaisir.

Vous pouvez retrouver notre article consacré au défi « Manger moins de sucre » ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.