INTERVIEW. Planification des repas et batch cooking avec Sabrina.

Couverture de l'interview batch cooking

Cuisiner peut s’avérer être inspirant pour certain·es mais être fastidieux pour d’autres. Pour autant, nous avons envie, le plus souvent possible, de bien manger sans se laisser aller à la facilité des sandwiches, plats préparés ou commandes. L’astuce pour y parvenir serait alors de planifier les repas de la semaine. Cela pourrait permettre un gain de temps, d’argent et le gaspillage serait évité. 

Mais comment se lancer ? Cela peut sembler facile au premier abord mais n’avons-nous pas besoin de quelques conseils pour débuter ? Questionnons alors Sabrina Pommier du blog Sab’N’Pepper qui anime des ateliers de cuisine et de batch cooking. La planification des repas n’a, en effet, plus aucuns secrets pour elle !

Pouvez-vous, en quelques mots, m’expliquer votre parcours ? Qu’est-ce qui vous a amenée à planifier vos repas de la semaine comme une pro et à en faire un blog ?

Photo de Sabrina du blog Sab’N’Pepper.

J’ai 39 ans et j’ai l’impression d’avoir déjà eu trois ou quatre vies. Après quelques années en tant que chargée de communication, j’ai fait une reconversion professionnelle. À 36 ans, j’ai passé mon CAP Cuisine à l’école Ferrandi. Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, je suis tombée enceinte au même moment. C’est là que la planification des repas est entrée dans ma vie. Quand un enfant arrive dans la vie d’un couple, ça bouleverse tout. Il y a tant de choses à penser. Et une question revient tout le temps « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ». À ce moment-là, j’ai commencé à planifier nos menus en faisant la liste des courses correspondantes.

Aux 18 mois de ma fille, j’ai dû reprendre un travail et c’est là que le batch cooking est arrivé. Je rentrais tard et il fallait que je trouve un moyen de ne pas courir le soir. Entre le bain et la préparation des repas, je voulais profiter de ma fille. Pas seulement le week-end mais aussi les soirs de semaine.

Nous sommes souvent en manque d’inspiration face à la préparation du repas, alors planifier tous les repas de la semaine peut faire peur. Où trouvez-vous vos idées de recettes ? 

Pour trouver l’inspiration, c’est bien simple : entre Pinterest, Instagram, les livres et les magazines de cuisine, il y a de nombreux moyens de trouver des recettes. Mais je crois aussi aux recettes simples, rapides et « déclinables ». Dans mon ebook, Cuisinez vite et malin pour toute la famille, il y a ce que j’ai appelé les « Fiches recettes : 1 base, 12 possibilités ». C’est-à-dire qu’avec une recette de base (de quiches, de cakes, d’omelettes), je décline 12 versions. Voilà une manière facile de cuisiner de nouveaux plats, sans se prendre la tête. 

Comment commencer ? Existe-t-il certaines étapes à respecter dans l’organisation des repas pour en tirer tous les bénéfices ?

Il faut partir des goûts de sa famille, de nos plats préférés. Et pour se simplifier la tâche, et ne pas trop se casser la tête, pourquoi ne pas attribuer un plat par jour ? Lundi : veggie, Mardi : Poulet, Mercredi : riz, Jeudi : cuisine du monde, Vendredi : Pizza, Samedi : Quiche,  Dimanche : lasagnes ou pâtes. Ça peut être une manière de simplifier les choses.

Rosti de butternut
Rosti de butternut – Photo / Sabnpepper

Organisez-vous toujours vos repas ou laissez-vous place à une part d’improvisation ? Si oui, comment l’intégrer à la planification ?

Depuis bientôt 3 ans, tous mes menus sont planifiés, et la liste des courses est faite en conséquence. Mais avec les mêmes ingrédients, on peut faire bien des plats. Si j’ai prévu une purée de patates douces, je peux décider à la dernière minute d’en faire des frites au four. Planifier l’improvisation me semble un peu compliqué :-D. Par contre, s’écouter et se laisser inspirer me semble tout à fait compatible.

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est le batch cooking ? 

Le batch cooking consiste à « cuisiner en lots ». C’est-à-dire prendre 2-3 h pour cuisiner ses plats de la semaine. Certains y ajoutent les goûters et les desserts. 

C’est une méthode qui peut s’adapter aux habitudes culinaires et au goût de chacun. Par exemple, je cuisine les dîners du lundi au jeudi avec une compote et un goûter. Avec les restes, je nous prépare nos lunch boxes du lendemain midi.

Préparer ses repas à l’avance induit la conservation des produits, avez-vous des conseils particuliers à ce sujet ? 

Il faut faire preuve de bon sens et suivre 2-3 règles. Les produits sensibles comme la viande hachée et le poisson doivent être mangés dans les 24 à 48h. Pour le reste, tout tient 3-4 jours au réfrigérateur. À la maison, c’est souvent la quiche qui est mangée à J+4. En cas de doute : penser à la congélation. Ça évite tout risque d’intoxication alimentaire.

Falalfels
Falafel – Photo / Sabnpepper

Quels sont les bienfaits de la planification des repas et du batch cooking ?

Il y en a tellement…

  • La diminution de la charge mentale. En tant que maman, on a tellement de choses à penser… Le rdv chez le pédiatre, payer la cantine, racheter des chaussures au petit-dernier… Grâce à la planification des repas, j’élimine la question des repas. Fini le « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ». Tout est inscrit sur mon agenda et sur le frigo. Je n’y pense plus. Et je peux penser à autre chose.
  • Les économies : le fait de faire une liste de courses correspondant exactement à ce que l’on va manger évite les achats superflus et impulsifs.
  • La solution anti-gaspi : si jamais il y a des restes, on peut congeler. Et les ressortir les jours de flemme.
  • Le gain de temps et d’énergie : je ne me retrouve plus jamais à farfouiller dans mon frigo et mes placards à la recherche d’une idée qui ne vient jamais. Pour finir par manger des coquillettes au beurre. Et puis en rentrant, je peux passer du temps de qualité avec mon conjoint et ma fille. On peut jouer, rigoler, sauter sur le lit, lire des histoires, faire des puzzles, sans avoir les yeux sur la montre car c’est l’heure de préparer le dîner. Car bonne nouvelle : le dîner est déjà prêt ! Tout au plus, je passe 2 minutes à sortir la quiche du frigo.
  • Variété des plats : planifier ses repas permet aussi d’essayer de nouvelles recettes. À la maison, on est gourmands et curieux et on adore découvrir de nouvelles saveurs.
  • Manger équilibré : planifier ses repas permet d’avoir une vue d’ensemble de la semaine de repas. S’il n’y a pas assez de légumes, il est facile de rectifier le tir.  
Nids au chocolat
Nids au chocolat – Photo / Sabnpepper

Et pour finir, quelle recette avez-vous concocté pour ce soir ?

Ce soir, direction l’Argentine avec des empanadas au fromage ! C’est un repas complet et équilibré, on les accompagnera d’une salade de crudités.  

Pour aller plus loin :

Pour planifier vos repas facilement et vous lancer dans le batch cooking, Sabrina Pommier vous explique tout sur son blog Sab’N’Pepper. Vous aimerez popoter et essayer ses mille et une recettes très inspirantes. Hum, ça sent déjà très bon ! Vous pouvez également vous plonger dans son Ebook et suivre Sabrina sur Facebook et Instagram  !

Vous pouvez aussi trouver de nombreuses ressources chez les blogueuses passionnées de cuisine et de planification. Voici notre sélection :

Et pour finir, voici quelques livres pour cuisiner rapidement pour toute la semaine :

2 réflexions sur « INTERVIEW. Planification des repas et batch cooking avec Sabrina. »

  1. Si la planification des repas c’est pour alléger la charge mentale des mamans … je dis NON, NON, NON !
    Pour alléger la charge mentale des mamans, on partage les tâches domestiques à 50-50 avec le conjoint …
    Dans la cuisine, c’est mon mari qui planifie, fait les courses et prépare à manger. Moi je range, je nettoie. Parfois je cuisine ou réchauffe, mais c’est rare.

    1. Selon nous, la planification des repas, le batch cooking permettent d’alléger la charge mentale de toutes celles et ceux qui les pratiquent, homme ou femme, en couple ou célibataire 😉 Cette pratique semble encore majoritairement féminine, mais il est vrai aussi que beaucoup d’hommes cuisinent ! Sachez d’ailleurs que nous avons ajouté « le partage des tâches ménagères  » comme proposition de défi dans le prochain agenda 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.