DÉFI. J’arrête de râler

Avez-vous déjà pensé à arrêter de râler ?
Christine Lewicki propose ce défi sur 21 jours. Vous avez sans doute entendu parler de son livre “J’arrête de râler”. Je l’ai littéralement dévoré. L’écriture y est simple, fluide et les exemples très concrets.

Êtes-vous un·e râleur·euse ?

Avant de penser à arrêter de râler, encore faut-il se rendre compte qu’on râle. Et comme beaucoup avant la lecture du livre de Christine Lewicki,  je ne pensais pas être dans la catégorie des râleurs… ou alors pas tant que ça 🙂

Mais en y réfléchissant, on trouve toujours une bonne raison de râler, non ? Le bus qui n’arrive pas à l’heure, le mauvais temps, les enfants qui ne nous écoutent pas, les prix qui ont encore augmenté, le ménage qui n’est jamais bien fait, le travail qui va dans la mauvaise direction…

Vous vous reconnaissez ?

Doit-on vraiment arrêter de râler ?

Certains disent qu’il est bon de râler, car c’est notre manière de nous exprimer et de faire entendre nos désaccords. Certes ces objectifs sont essentiels, mais la manière n’est pas bonne !

Quelles que soient les bonnes intentions qu’elle cache, la râlerie ne nous permettra pas d’atteindre nos objectifs. Et bien souvent cela sera même le contraire…

Alors une fois que nous commençons à identifier nos râleries chroniques, il faut réfléchir à leurs conséquences sur notre vie. A la mauvaise humeur qu’elles engendrent pour nous et pour nos proches par exemple. Ou encore aux énergies négatives qu’elles transmettent à notre insu !

Pourquoi râle-t-on ?

Ben oui, pourquoi ?

  • parce que tout le monde le fait
  • parce que nous ne voulons pas demander de l’aide
  • parce que nous avons toujours fait comme ça
  • parce que nous pensons faire rire ou faire de l’humour
  • parce que nous sommes résignés
  • parce que nous voulons briller
  • parce que nous voulons amener plus de monde à partager notre point de vue

Quelques clés pour arrêter de râler

Tout d’abord, il faut avoir ENVIE d’arrêter de râler (lisez le livre, vous aurez envie !).

Ensuite, quand on prend conscience que ce n’est pas si facile et qu’on a l’impression de faire du surplace, c’est qu’on est en train de progresser ! (Si si, c’est vrai ! A chaque fois qu’on se surprend en flagrant délit de râlerie, on fait un pas de plus)

Pour vous aider, utilisez votre agenda ;). Vous pouvez y inscrire vos humeurs du jour, profitez-en pour les remplir ! Au bout de 21 jours avec un grand sourire : Champagne !

Pourquoi 21 jours ?

Il paraît qu’il faut entre 21 et 28 jours pour se débarrasser d’une habitude et la remplacer par une autre. Pour atteindre leur objectif, certains participants ont mis entre 2 et 10 mois. Il faut donc être persévérant !!!

Ce défi peut durer plus d’un mois (tout comme celui du rangement !). Je vous propose de commencer ce mois-ci.

Et pour vous motiver :

2 réflexions sur « DÉFI. J’arrête de râler »

  1. Bonjour,
    Le thème me fait sourire, car depuis quelques temps, je trouve que tout est prétexte à râler …
    Par exemple :
    Limitation de la vitesse sur la rocade,
    L’hiver est long,
    Le voisin se gare mal,
    … et j’en passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.